Connect with us

Sports

Angoulême : 50 ans après, son record de buts n’est toujours pas battu

Le 15 juin 1969, l’avant-centre du club de football d’Angoulême marquait son 55ème but en 40 matches. Ce record n’a jamais été battu depuis dans un championnat professionnel. Gérard Grizzetti s’en souvient comme si c’était hier.

Publié il y a

Le

C’était il y a tout juste 50 ans : le 15 juin 1969, Gérard Grizzetti battait le record de buts en une saison. Contre Limoges, l’avant-centre angoumoisin reprenait le ballon renvoyé par le gardien adverse et marquait d’un ciseau retourné. Né le 20 novembre 1943 en région parisienne, il entrait ainsi dans la légende avec 55 buts en 40 matches. Il a même inscrit un 56ème but, quelques jours plus tard, face à Monaco, et a permis à Angoulême de monter en 1ère division, avant de disputer une Coupe d’Europe en 1972-1973. Cette année-là, Gérard Grizzetti a même reçu l’oscar Byrrh (comme la marque d’apéritif) du meilleur joueur de 2ème division, quand Tchouki Djorkaeff était sacré meilleur joueur de 1ère division, et Albert Batteux meilleur entraîneur. Toute une époque !

Record jamais battu

Ce record de 55 buts en une saison n’a jamais été battu depuis. “Le football a changé”, reconnaît aujourd’hui Gérard Grizzetti. A l’époque, on avait deux ailiers qui vous épaulaient bien, et on demande aujourd’hui aux attaquants de se replier en défense. Gérard Grizzetti a quitté la Charente en 1976 pour s’installer sur la Côte d’Azur, à Cannes, où sa concession de plage “Le Goéland” est aujourd’hui tenue par ses fils. Son petit-fils, qui a 19 ans, est lui aussi avant-centre, au club de Toulon, qui évolue en Nationale.

A la une