Quand les oiseaux ont-ils commencé à manger des fruits ? La science a de nouveaux indices

Les oiseaux et les fruits ont évolué ensemble, ce qui semblait indiquer aux scientifiques que leurs chemins s'étaient croisés à un moment donné de l'évolution. Une nouvelle étude suggère que cette époque se situe il y a plus de 120 millions d'années.

Aujourd’hui, les oiseaux et les fruits ont un chemin commun : les oiseaux frugivores aident les plantes à se reproduire en disséminant des graines dans leurs excréments. Mais quand cela a-t-il commencé, quand les oiseaux ont-ils commencé à manger des fruits ?

Un groupe de scientifiques d’universités des États-Unis et du Royaume-Uni vient de confirmer la plus ancienne preuve fossile connue de la consommation de fruits chez un oiseau. Il s’agit d’un oiseau connu sous le nom de Jeholornis qui vivait en Chine au Crétacé inférieur, il y a environ 120 millions d’années.

Les scientifiques ont scanné et reconstruit un crâne préservé de Jeholornis et l’ont comparé aux crânes et aux mâchoires d’oiseaux modernes, y compris des espèces qui broient les graines, des espèces qui cassent les graines et des espèces qui mangent des fruits, laissant les graines entières.

Les analyses n’ont pas permis de distinguer, dans un premier temps, l’animal broyeur de graines de l’animal frugivore, mais par la suite, les restes de graines trouvés à l’intérieur des fossiles de Jeholornis ont été comparés aux graines consommées par les oiseaux modernes. Et il y avait un feu vert.

Les graines fossilisées étaient intactes et ne présentaient aucune trace de broyage. Cela suggère, selon l’étude publiée dans eLife, que Jeholornis mangeait des fruits entiers pendant au moins une partie de l’année.

« Il s’agit de la plus ancienne preuve de consommation de fruits chez un animal », a déclaré à la revue spécialisée Phys Jingmai O’Connor, conservateur associé des reptiles fossiles au Field Museum de Chicago et co-auteur du nouvel article d’eLife.

« Les fruits sont une ressource incroyable que tout le monde connaît, et les plantes qui les produisent sont partout, mais cela n’a pas toujours été le cas. Cette découverte sur la manière et le moment où les oiseaux ont commencé à exploiter cette ressource pourrait contribuer à expliquer pourquoi ces types de plantes sont si dominants dans notre paysage aujourd’hui », a ajouté M. O’Connor.

Jeholornis a vécu à une époque où le monde entrait dans une phase appelée la révolution terrestre du Crétacé, qui s’est caractérisée par une explosion de nouvelles espèces et une expansion des plantes à fleurs et des oiseaux. « Cette découverte ouvre aux scientifiques de nouvelles voies pour explorer la manière dont les plantes et les oiseaux ont pu évoluer ensemble », indiquent les scientifiques dans l’étude.

 

Lire aussi Comment empêcher votre chat de griffer vos meubles ? Une astuce brillante et très utile pour le propriétaire