Connect with us

Maison

5 tendances pour le comptoir de cuisine

Le choix du revêtement pour le comptoir de cuisine doit tenir compte de l’utilisation qu’on en fera, et bien évidemment, du budget dont on dispose

Publié il y a

Le

Le choix du revêtement pour le comptoir de cuisine doit tenir compte de l’utilisation qu’on en fera, et bien évidemment, du budget dont on dispose. Voici cinq revêtements qui ont la cote auprès des consommateurs. Pour faire le bon choix, on doit connaître les limites des différents matériaux offerts sur le marché.Afin de démêler tout ça, je vous présente le fruit de mes recherches, ainsi que les avantages et inconvénients de chacun des choix pour votre futur comptoir de cuisine!

1. Le stratifié

Le stratifié demeure le plus abordable revêtement de comptoir de cuisine sur le marché, et les manufacturiers ne cessent d’évoluer en nous présentant, non seulement des choix de couleurs originales, mais aussi de la texture. Par exemple, un stratifié peut très bien imiter la pierre (ardoise ou autre), et c’est parfois à s’y méprendre! Il est même possible d’avoir un comptoir moulé avec les coins droits, sans joints, ou pour ceux qui aiment les angles arrondis, on peut avoir un fini moulé!

Inconvénients

Il est sensible à la chaleur, aux taches et aux égratignures.

2. Les carreaux de céramique

Nous avons tous vu la tendance des années 90 et du début 2000 avec les comptoirs de cuisine en petits carreaux de céramique. C’est d’ailleurs encore vu dans plusieurs cuisines et salles de bain. Le hic, c’est qu’on déteste les nombreux joints qui sont difficiles à nettoyer. Mais il est possible d’utiliser de grandes pièces de céramiques et de faire des joints très petits. Que ce soit avec des petits ou de grands carreaux, la céramique demeure un choix abordable et résistant. De plus, on peut facilement créer un look personnalisé et original, ou très classique, selon les goûts.

Inconvénients

Même en utilisant de grands carreaux, il y aura des joints. Bien qu’on ait un large choix de céramique à bon prix, l’installation peut s’avérer coûteuse. Faites faire des estimations avant de procéder.

3. Le quartz

Le quartz est le revêtement de comptoir de cuisine de l’heure! Très recherché par les consommateurs pour son look et les différents choix de couleur offerts sur le marché, ce produit d’ingénierie est remarquable pour sa durabilité et son look. Il s’agit d’un amalgame de quartz, de résine et de pigments de couleurs variées. Il peut avoir une apparence uniforme neutre, très colorée, ou avec des motifs de toutes sortes, selon le goût.

Inconvénients

Il coûte cher et peut tacher.

4. Le comptoir en bois

Les comptoirs de cuisine en bois sont très prisés pour l’aspect rustique qu’ils apportent. Il fut un temps où la tendance était aux comptoirs de type « étal de boucher » sur lesquels on pouvait couper les légumes sans soucis. Mais aujourd’hui, on les préfère en installation partielle, et on choisira des essences de bois à forte nuance. La grande tendance est à l’intégration de grandes souches d’arbres installées sur une partie de comptoir d’ilot, par exemple.

Inconvénient

Peut coûter très cher, selon de la provenance du bois, et nécessite un grand entretien.

5. Le comptoir en verre

Pour les amateurs de luxe, où le comptoir de cuisine devient presque une œuvre d’art, certaines compagnies se spécialisent dans la fabrication de comptoirs en verre. Ceux-ci peuvent être fait sur mesure, et d’une épaisseur d’environ 1 pouce à 1 ½ pouce. Le verre est cuit au four, et peut être texturé et coloré, au goût des acheteurs. En 2006, ces plans de travail se sont vus décerner la mention « top five hot new products » à la foire commerciale de l’industrie du design de cuisines et salle de bains à Chicago, la plus importante et réputée aux États-Unis!

Inconvénients

Le verre peut marquer et s’égratigner avec l’usage, et il coûte très cher!

Lequel de ces comptoirs de cuisine vous fait de l’oeil?

Bonne déco!

A la une