Connect with us

High-Tech

Dreamforce : Salesforce met l’IA au service de la création d’API

Le pure player du CRM en mode cloud enrichit la plateforme MuleSoft d’un environnement de design d’interfaces de programmation d’application automatisé.

Publié il y a

Le

Dreamforce : Salesforce met l'IA au service de la création d'API

A l’occasion de Dreamforce 2019, sa grand-messe annuelle qui a lieu du 19 au 22 novembre à San Francisco, Salesforce met MuleSoft à l’honneur. La plateforme d’API acquise par le leader du CRM en 2018 est équipée d’un environnement de design à base d’intelligence artificielle. L’objectif est ambitieux. Baptisé Flow Designer, le nouvel outil est taillé pour générer des API “sans avoir à écrire une seule ligne de code”. Avec cette initiative, Salesforce entend donc “mettre la création d’interfaces de programmation d’application à la portée de tous”.

Sous le capot, Flow Designer fait appel à Einstein, la technologie d’IA de Salesforce, pour automatiser la cartographie des données à délivrer via les API. Evidemment, l’environnement permet d’exploiter les informations issues des produits Salesforce (Sales Cloud, Service Cloud, Marketing Cloud et Commerce Cloud). Des informations depuis peu accessibles au travers d’une vue unifiée des données clients, via Salesforce Customer 360. En exploitant les centaines de connecteurs disponibles dans la plateforme MuleSoft, Flow Designer pourra par ailleurs agréger beaucoup d’autres sources, des systèmes SAP à AWS en passant par les applications Workday, Twilio et même Microsoft Dynamics.

“En ayant ainsi la capacité de comprendre le pouvoir des API et de l’intégration applicative, tout un chacun pourra devenir un vecteur de la transformation digitale où qu’il se trouve dans l’entreprise, ce qui contribuera in fine à accélérer l’innovation et le time-to-market”, commente Simon Parmett, CEO de MuleSoft. “L’intégration est le maillon manquant de la transformation digitale. Chaque membre d’une organisation doit comprendre comment la connectivité des données portée par les API peut contribuer à enrichir la connectivité de l’expérience client.”

Pour compléter Flow Designer, MuleSoft est enrichi en parallèle d’une bibliothèque de modèles (ou templates) d’intégration conçues pour accélérer le travail de fédération des données clients. Au sein de cette galerie baptisée Accelerators, on retrouve des templates ciblant l’application Salesforce de gestion de services client. Baptisées MuleSoft Accelerator for Service Cloud, elles permettent de créer des API pour injecter dans Service Cloud des contenus issues d’autres systèmes, l’historique et l’état d’une commande par exemple. En se connectant aux offres cloud de service desk ServiceNow et Jira, elles vont jusqu’à orchestrer la création de tickets de support dans Service Cloud. “L’enjeu est de fluidifier et accélérer la résolution des demandes de support”, insiste-ton chez Salesforce.

La bibliothèque Accelerators recouvre également des templates pour la solution d’e-commerce de l’éditeur américain. Elles sont conçues pour intégrer typiquement des données de catalogue produits et d’inventaire directement dans Salesforce Commerce Cloud. “Ici, l’enjeu est de faire en sorte que le visiteur d’un site d’e-commerce basé sur Commerce Cloud dispose d’informations produits à jour quel que soit l’application de gestion de catalogue utilisée en back office, qu’il s’adosse à l’offre Salesforce ou pas”, résume Simon Parmett.

Enfin, le groupe de San Francisco couronne l’édifice d’un espace de collaboration : Anypoint API Community Manager. Il est dessiné pour piloter le partage d’API entre plusieurs services ou entités d’une même entreprise en vue notamment d’en faciliter la réutilisation. Il permet par ailleurs d’en monitorer les usages via une console analytics. Doté de forums et d’espaces publics d’entraide, le service a aussi pour but de favoriser l’échange d’interfaces de programmation avec d’autres utilisateurs MuleSoft, extérieurs à son organisation. Une démarche produit qui rejoint la propre stratégie de CRM de Salesforce visant à développer et entretenir un écosystème clients communautaire.

A la une