Connect with us

Bien-être

Maladies chroniques : un lien entre la fatigue mentale et l’inflammation du corps

Des chercheurs affirment qu’une inflammation de l’organisme causée par une maladie chronique peut avoir un impact sur le cerveau dans une zone cérébrale bien précise, celle qui régit l’attention.

Publié il y a

Le

maladie chronique

Les maladies chroniques sont définies comme des affections de longue durée qui en règle générale, évoluent lentement. Cardiopathies, AVC, cancer, affections respiratoires, diabète… elles représentent la première cause de mortalité dans le monde selon l’OMS. De nombreux patients concernés signalent, parmi les symptômes, une fatigue mentale grave qu’ils qualifient de “brouillard cérébral”, une condition souvent aussi débilitante que la maladie elle-même. Des scientifiques de l’Université de Birmingham, en collaboration avec des chercheurs de l’Université d’Amsterdam, ont découvert une explication possible à la morosité qui accompagne souvent une maladie chronique.

Les chercheurs ont étudié le lien entre ce brouillard mental et l’inflammation, soit la réponse du corps à la maladie. Leur étude publiée dans la revue Neuroimage, montre que l’inflammation semble avoir un impact particulièrement négatif sur la capacité du cerveau à atteindre et à maintenir un état d’alerte. « Les scientifiques soupçonnent depuis longtemps un lien entre l’inflammation et la cognition, mais il est difficile de préciser la cause. Par exemple, les personnes vivant avec un problème de santé ou très en surpoids peuvent se plaindre de troubles cognitifs, mais il est difficile de dire si cela est dû à l’inflammation associée à ces problèmes ou à d’autres raisons. », précisent-ils…

A la une