Avez-vous déjà demandé ce qui se passe dans la tête de votre chien ? C’est ainsi qu’ils reconnaissent leurs jouets

Une étude scientifique a révélé comment les chiens reconnaissent les objets et comment les sens sont impliqués dans ce processus.

Dormir et manger – nous pensons souvent que nos amis à fourrure ne pensent qu’à cela, mais une étude de l’université Eötvös Loránd de Budapest pourrait nous rapprocher de l’éternelle question : que se passe-t-il dans la tête de nos chiens ?

Si vous vous êtes déjà demandé comment il reconnaît son doudou préféré ou l’os qu’il aime tant, la réponse se trouve dans les sens. Vous pouvez changer la couleur ou la forme de son jouet préféré, mais votre ami à fourrure le trouvera toujours en quelques secondes.

Lorsqu’un chien essaie d’identifier un objet, les seules choses qui le guident sont ses sens les plus primitifs, à savoir l’odorat, le goût, le toucher… C’est ce que les chercheurs appellent des représentations mentales multisensorielles, car c’est ainsi que ces animaux reconnaissent leurs jouets et tout autre objet auquel ils ont été exposés.

Comment les chiens pensent-ils ?

Shany Dor, l’un des chercheurs à l’origine de l’analyse, souligne que pour comprendre l’esprit d’un chien, il faut examiner la manière dont il recherche les objets. Lorsque nous lui lançons sa balle préférée, notre chien court et court toujours à la recherche de celle-ci et, sauf mission impossible, il la trouve toujours tôt ou tard. Comment fait-il pour toujours la trouver ?

Ce jouet est reflété dans son esprit de manière sensorielle, c’est-à-dire qu’il est directement identifié à une odeur et à une apparence, par exemple. Par conséquent, lorsqu’il la cherche, il s’attache à aiguiser les sens associés à l’objet, la balle en l’occurrence.

Reconnaissent-ils les objets par leur nom ?

Dans une étude précédente, également menée par la même université, 40 chiens ont été exposés à l’apprentissage de noms d’objets. Sur ce total, six animaux étaient déjà experts, c’est-à-dire qu’ils avaient été entraînés et connaissaient le nom d’autres jouets.

En l’espace de trois mois, seuls sept chiens – dont six appartenaient au groupe d’experts – ont appris le nom des jouets auxquels ils étaient exposés. Cela démontre tout ce qui a été expliqué plus haut, puisqu’ils associaient le nom des objets à d’autres sens comme la vue et, dans une moindre mesure, l’odorat.

Tout cela nous rapproche un peu plus du fonctionnement du cerveau de nos amis à fourrure. S’il y a une chose que nous pouvons retenir de ces études, c’est que lorsque notre chien joue avec un jouet, il est attentif à ses caractéristiques sensorielles. Rappelez-vous donc que vous avez beau cacher la balle, il sait déjà comment la trouver.

Lire aussi Chasser les guêpes : cette astuce simple ne leur fait pas de mal