Connect with us

Actualités

Les premiers incendies arrivent dans le sud de la France

Trois incendies se sont déclarés ce vendredi dans le Var, dont un n’était toujours pas maîtrisé en fin de journée.

Publié il y a

Le

Le feu a déjà ravagé des centaines d’hectares. Plusieurs incendies, dont l’un était encore en cours vendredi après-midi, se sont déclarés dans le Var, près de Hyères, ont indiqué les pompiers du département, qui doivent lutter contre un fort vent chaud de type sirocco.

Le premier incendie a commencé en fin de matinée à La Londe-les-Maures et a été maîtrisé au bout de deux heures après avoir parcouru 10 hectares. Un second incendie a pris non loin, au Lavandou, moins de deux heures plus tard. Il a parcouru 3 hectares et était considéré comme maîtrisé en milieu d’après-midi, les pompiers continuant néanmoins d’intervenir pour procéder à l’extinction complète des foyers.

Enfin, vers 14 h 15, un troisième incendie, toujours en cours, s’est déclaré dans une zone limitrophe d’habitations sur la commune de Hyères. En milieu d’après-midi le feu avait déjà parcouru 10 hectares. Une centaine de sapeurs-pompiers et 20 engins sont engagés, de même que deux Canadair et deux Tracker.

La Corse également touchée

Ces feux, les premiers de cette importance cette année dans le Var, ne suscitaient toutefois pas d’inquiétude particulière chez les services de secours locaux du fait de l’intervention rapide des moyens aériens et de la météo qui devrait redevenir plus favorable, le vent devant se calmer en fin de journée, a indiqué un porte-parole.

La Corse-du-Sud était également confrontée vendredi, un feu de maquis à proximité de l’hôpital de Sartène. Un incendie qui ne menaçait toutefois pas l’établissement et qui était en cours d’extinction en fin d’après-midi. L’île connaît “un épisode de chaleur exceptionnel lié à un coup de sirocco sur la façade occidentale”, selon Météo-France, qui a par ailleurs placé la Corse-du-Sud en alerte jaune.

Quelques hectares ont aussi brûlé vendredi après-midi à Marseille, dans le massif de l’Étoile, au-dessus du quartier de Château-Gombert.

A la une