Connect with us

Actualités

Attention à ces parfums cancérigènes qu’il ne faut pas offrir à Noël !

Publié il y a

Le

parfum noel

Noël arrive à grands pas et les parfums sont des cadeaux assez communs. Mais attention, car d’après une étude de 60 millions de consommateurs, certains flacons contiendraient des substances allergisantes et cancérigènes !

Des parfums dangereux pour la santé

Le magazine 60 millions de consommateurs a donc analysé six eaux de toilette pour hommes et dix eaux de parfum pour femmes, en laboratoire. Ils ont relevé toutes les substances notées sur les étiquettes afin de les passer au peigne fin. Il s’avère que deux importants allergènes ont été répertoriés dans ces flacons, à savoir : le linalol et le limonène. S’oxydant au contact de l’air, ils deviennent alors particulièrement allergisants. Cette étude a alors démontré que le nombre moyen d’allergènes est de 22 par eau de toilette ou eau de parfum. Ce qui est particulièrement dangereux pour la santé.

Des substances cancérigènes autorisées dans les parfums

Cela peut vous paraître incroyable, mais de nombreuses substances cancérigènes sont autorisées dans les parfums. Certains colorants utilisés seraient donc suspectés d’être cancérogènes-mutagènes-reprotoxiques. Ils peuvent donc favoriser l’apparition de certains cancers altérer la fertilité de l’homme et de la femme, mais aussi perturber la croissance d’un fœtus.

Une autre étude menée en 2005 par GreenPeace avait déjà dénoncé des substances cancérigènes dans certains flacons. Notamment des produits chimiques comme des “phtalates » et des “muscs synthétiques”. Prenez donc garde à certaines eaux de toilette comme Angel de Thierry Mugler ou encore J’adore de Dior ou Flower de Kenzo.

En France, il n’existe pas d’autorisation préalable  de mise sur le marché pour les cosmétiques. « Il incombe aux fabricants de garantir que leurs produits correspondent aux exigences législatives, réglementaires et ne présentent aucun danger pour la santé” a précisé l’ANSM sur son site. Il est donc primordial de faire attention pour préserver votre santé.

A la une