Acheter en respectant l’environnement – C’est à cela que tu reconnais les emballages durables

Il n'est malheureusement pas toujours possible d'éviter les emballages lors de l'achat de produits alimentaires. De nombreux produits doivent être emballés de manière adéquate pour des raisons d'hygiène et de conservation. Mais pour construire un avenir durable, il faut trouver des solutions pour ne pas sombrer dans les déchets plastiques inutiles. Tu découvriras ici ce qui caractérise un emballage plus durable et ce à quoi tu peux faire attention en tant que consommateur(trice).

As-tu déjà remarqué que de plus en plus de produits vendus dans les supermarchés et les magasins discount sont emballés de manière plus durable, voire pas du tout ? Les fruits et légumes, par exemple, sont de plus en plus souvent disponibles sans emballage. Les emballages des produits réfrigérés ou des produits secs sont de plus en plus neutres pour le climat et/ou fabriqués à partir de matériaux recyclés, et même ton ‘coffee-to-go’ peut désormais être commandé sans problème dans un gobelet réutilisable avec un système de consigne.

Pourtant, les déchets d’emballages sont encore l’un des plus grands problèmes écologiques de notre quotidien. Selon l’Office fédéral de l’environnement, 18,9 millions de tonnes de déchets d’emballages ont été produits en Allemagne en 2019 – un record ! Les raisons sont multiples – les conditions de vie changent et nos habitudes de consommation sont de plus en plus orientées vers la consommation immédiate hors domicile. Le nombre de petits ménages augmente également, ce qui accroît la demande de petites quantités de remplissage. Et depuis Corona, de plus en plus de gens commandent sur Internet.

Toujours est-il que l’idée d’une économie circulaire s’est consolidée en Allemagne à la même époque. Au total, 96,9 % des déchets d’emballages ont été recyclés en 2019. L’augmentation du taux de recyclage est notamment due aux exigences de la loi sur les emballages, entrée en vigueur le 1er janvier 2019.

Adieu les emballages jetables – La loi sur les emballages mise sur les emballages réutilisables

Depuis 2022, la loi sur les emballages du gouvernement fédéral prévoit en outre quelques modifications plus strictes. Ainsi, par exemple, toutes les bouteilles de boissons en plastique à usage unique et toutes les canettes de boissons sont soumises à une consigne depuis cette année. Les services de livraison ou la restauration doivent en outre proposer, outre des récipients jetables, des récipients réutilisables pour les repas et les boissons à emporter.

L’objectif est de renforcer l’économie circulaire, de préserver l’environnement, d’économiser les matières premières et, de manière générale, d’éviter les déchets partout où cela est possible. Et au supermarché ? Lors de tes prochaines courses, regarde concrètement les emballages de tes produits préférés et si ceux-ci sont déjà conçus de manière plus durable.

Qu’est-ce qui rend un emballage plus durable ?

Des emballages réutilisables et recyclables aux matériaux alternatifs, comme le papier à base d’herbe, en passant par la réduction des matériaux d’emballage, toutes ces solutions ont un objectif : préserver l’environnement ! Les points suivants te donnent un aperçu de la manière dont tu peux contribuer à produire moins de déchets par tes décisions d’achat.

Recyclage et réutilisation

La réutilisation est un critère courant de l’emballage durable. Il s’agit par exemple de la réutilisation des bouteilles de boissons et des pots de yaourt. Ou encore des solutions spécifiques aux supermarchés, comme les boîtes fraîcheur réutilisables pour remplir les produits frais au comptoir de la viande ou du fromage, les sacs en tissu et les sacs réutilisables pour les fruits et légumes.

Mais la recyclabilité de l’emballage joue également un rôle important. Plus un emballage peut être décomposé en ses différents matériaux, plus ceux-ci peuvent circuler facilement dans un circuit. Cela permet d’économiser de nouvelles matières premières. Mais attention : tous les emballages de produits qui prétendent être « recyclables » ne le sont pas à 100 %. Souvent, il ne s’agit que de pièces détachées, comme par exemple le bouchon de fermeture.

En Allemagne par exemple, le taux de recyclage des emballages plastiques est actuellement d’environ 50 %. Le potentiel de recyclage est donc loin d’être épuisé et l’infrastructure n’est pas encore très développée. Que faut-il de plus ? Entre autres, un design de produit innovant et une logistique orientée vers l’avenir ! Pour qu’une économie circulaire fonctionne, il faut en effet que les emballages soient séparables en leurs différents composants et qu’ils puissent être éliminés correctement.

Moins de matériaux d’emballage

Moins, c’est plus ! C’est clairement la devise pour un avenir plus durable. Lorsque l’emballage ne peut pas être totalement évité, il est souvent possible d’utiliser moins de matériaux, sans pour autant renoncer à la fonctionnalité de l’emballage.

L’utilisation de films plus fins, par exemple, permet de réduire l’utilisation des ressources. Pour les produits, tu peux par exemple reconnaître les emballages économes en ressources grâce à un sceau vert qui indique le pourcentage de matériau économisé.

Utilisation de matériaux recyclés (emballages recyclables)

Un autre critère pour un emballage plus durable est l’utilisation de matériaux recyclés. Les emballages recyclés sont constitués de matières plastiques issues de processus de recyclage. Les déchets dits post-consommation sont par exemple des matériaux d’emballage qui ont été jetés dans le sac jaune.

C’est pourquoi il est si important de trier et d’éliminer correctement tes déchets afin qu’ils puissent être recyclés et réutilisés. Cela permet de réintroduire les déchets éliminés dans le cycle des matériaux de manière judicieuse. En utilisant des matériaux recyclés, il n’est donc pas nécessaire de fabriquer de nouveaux plastiques et le plastique déjà utilisé ne se retrouve pas inutilement dans l’environnement.

Matériaux alternatifs

Une autre approche pour rendre les emballages plus respectueux de l’environnement consiste à utiliser des matériaux alternatifs tels que le papier d’herbe, la bagasse (restes de la production de sucre), le bois ou le carton. Ces matériaux sont biodégradables et obtenus à partir de matières premières rapidement renouvelables ou réutilisables. La production de matériaux alternatifs consomme également souvent moins d’énergie et de produits chimiques.

Utilisation de matières premières secondaires

Comme leur nom l’indique, les matières premières secondaires sont obtenues par l’utilisation de matériaux recyclés. Il faut ainsi moins de matière primaire, ce qui permet de préserver les ressources. Le papier recyclé en est un exemple. Ce type d’emballage respectueux de l’environnement est également souvent indiqué sur les produits.

Lire aussi Les barres protéinées sont-elles réellement saines ?